Story of Yanxi Palace 延禧攻略

Release date: July 7, 2018

70 épisodes

Main lead

Synopsis

L’histoire se passe durant la 6e année du règne de l’empereur Qian Long (Dynastie Qing 18e siècle). Wei Yingluo, une jeune fille issue d’une famille peu aisée décide de rentrer au Palais comme servante pour enquêter sur la mort de sa grande-soeur qui était elle aussi servante. Elle a été violée, assassinée et l’affaire a été masquée car c’était l’oeuvre d’un membre de la famille royale.

Yingluo commence en tant brodeuse et se fait vite remarquer par son talent et son intelligence. Petit à petit elle gagne les faveurs de l’impératrice qui la prend comme servante et la protège envers et contre tout. Elles deviennent très proches et l’impératrice l’aide même à venger sa soeur sans être punie par l’empereur; en effet, celui qui avait violé et tué sa grande-soeur n’était autre que le petit-frère de l’empereur.

Ce n’est que quand elle commence à avoir une relation amoureuse avec le petit-frère de l’impératrice, qui est aussi le bras-droit de l’empereur, Fucha Fuheng, que les problèmes commencent pour notre protagoniste. Tout d’abord, l’empereur va violemment s’opposer à leur union, le forçant à en épouser une autre. Yingluo est dévastée car elle aurait tout fait pour rester avec lui et il l’a lâchement abandonnée, c’est une trahison qu’elle lui fera payer tout au long de la série mais cela n’empêche qu’ils resteront de très bons amis, il continuera à la protéger et à être amoureux d’elle en secret. Après cet épisode, l’impératrice se rend compte que l’empereur est amoureux de Yingluo, mais ce n’est pas réciproque. Elle considère l’impératrice comme sa soeur et ne peut pas se résoudre à partager le même homme avec elle. Yingluo restera aux côtés de l’impératrice pour la protéger contre toutes les attaques auxquelles elle sera confrontée au Palais. Des concubines qui complotent à longueur de temps pour lui ravir sont Trône, jusqu’à assassiner son troisième enfant, ce qui lui sera fatale. L’impératrice se donne la mort et Yingluo est anéantie. Elle se donne pour mission de la venger au péril de sa vie, jusqu’à devenir la concubine de l’empereur en obtenant les faveurs de l’impératrice douairière (mère de l’empereur).

Au début, Yingluo ne ressent rien pour l’empereur, elle veut juste venger la mort de l’impératrice et faire payer l’empereur pour tout le mal infligé à cette dernière. Elle décide de prendre un tonic contraceptif pour éviter de tomber enceinte. Du côté de l’empereur c’est totalement l’inverse, il est amoureux d’elle, il lui offre toutes ses faveurs ce qui rend toutes les concubines complètement jalouses. Les complots se succèdent, certains réussissent mais Yingluo arrive à en déjouer la majorité avec l’aide de sas servante et amie Yingyue. Quand l’empereur découvre qu’elle prend un tonic pour ne pas tomber enceinte, il est furieux et la rejette mais au final elle lui avoue ses sentiments et ils se retrouvent plus amoureux que jamais. Ensemble ils ont 4 enfants dont un qui meurt à la naissance.

La nouvelle impératrice essaye en vain de faire tomber Yingluo car elle est jalouse de sa relation avec l’empereur. Elle va jusqu’à s’allier avec le petit-frère de l’empereur pour soulever une rebellion. Le plan échoue. Elle garde néanmoins son titre d’impératrice mais Yingluo devient sa seconde et la remplace dans la gouvernance du harem (cf photo ci-dessous).

img_6648
Wei Yingluo – Imperial Consort

 

Commentaire

C’est la série la plus recherchée sur le net en 2018 et honnêtement 70 épisodes plus tard je n’en reviens toujours pas, je pense qu’il faut que je les regarde encore une fois pour être réellement satisfaite. J’ai tout aimé, des costumes au jeu des acteurs, je n’ai pas été déçue une seule fois et ce qui m’a le plus touché c’est que j’ai pu reconnaître la dynastie. J’ai étudié la civilisation chinoise en option cette année et nous avions parlé des dynasties qui avaient été installées par des puissances étrangères comme les mongols et celle-ci est la Dynastie Qing (à partir de 1644), le dernière. J’ai eu le déclic quand Yingluo est en train de danser avec l’empereur dans son palais et qu’il lui demande qui lui a appris à danser, elle répond que c’est un étranger qui vient de l’occident qui est au palais pour travailler sur les armes à feu. Je me suis rendue compte que la plupart des dramas historiques sont basés sur des faits historiques précis, je suis allée chercher sur Google et dans mon cours pour en avoir la confirmation, j’ai même trouvé les noms des concubines de l’empereur Qianlong – Aisin Gioro Hongli – et de leurs enfants et les véritables noms et prénoms ont été utilisés pour la série. J’étais vraiment impressionnée ! et c’est l’une des choses qui me plaît dans la civilisation chinoise, la précision de leurs archives, ils connaissent très bien leur histoire et la raconte mieux que personne. Bref passons…

JE vais maintenant me concentrer sur la personnalité de Yingluo… Tout comme la plupart des leads, elle est pauvre matériellement parlant mais riche de son courage, son intelligence, son honnêteté, sa simplicité, son humilité bref une personnalité à laquelle tout le monde doit aspirer ! Elle ne recule devant rien et ce qui est fascinant c’est qu’elle a une parfaite compréhension de l’être humain, ce qui lui permet de ne pas se laisser surprendre par les complots. Elle n’a pas eu une enfance facile, sa mère est morte en couche, son père l’a abandonnée, elle a été sauvée et élevée par sa grande-soeur qui lui a été sauvagement enlevée. La vie ne lui a pas fait de cadeau et elle est écoeurée par l’action de ces puissants qui s’en tirent toujours même après avoir commis les actes les plus barbares. J’aime le fait qu’elle ne se laisse pas impressionner par les statuts, que ce soit l’impératrice ou l’empereur, elle dit toujours haut et fort ce qu’elle pense sans se soucier des conséquences. En un mot, elle n’a peur de rien ni de personne. Sa plus grande force est en elle, elle ne compte sur personne… Et ça c’est ce qui attire l’empereur au fond, elle n’a pas besoin de comploter ni de trop en faire, elle reste juste elle-même. J’ai bien aimé le conseil qu’elle donne à la dernière impératrice qui essaye de l’évincer à tout prix, quand elle lui demande comment elle a fait pour que l’empereur tombe amoureux d’elle, Yingluo lui fait comprendre qu’elle ne lui a jamais dit ce qu’elle ressent réellement. En gros, elle ne lui a jamais dit “je t’aime”. C’est quelque chose à retenir, parce que quand les gens savent ce que vous ressentez pour eux, ils vous prennent pour acquis et se servent de vous. Surtout dans ce monde d’hypocrites, c’est bien de garder une part de mystère…

C’est exactement le genre de caractère et de personnage que j’aime retrouver dans une série ou un drama et il n’y a que les chinois qui peuvent offrir un sans faute dans ce domaine. Wei Yingluo est une inspiration pour nous tous. Pour moi, c’est ça une vraie féministe.

Je mets un 10/10 à la série, c’est un sans faute, je le recommande !

 

NATIONS NEGRES ET CULTURES

Fiche de lecture

Quelques citations de l’auteur…

Le Nègre ignore que ses ancêtres, qui se sont adaptés aux conditions matérielles de la vallée du Nil, sont les plus anciens guides de l’Humanité dans la voie de la civilisation ; que ce sont eux qui ont créé les Arts, la religion (en particulier le monothéisme), la littérature, les premiers systèmes philosophiques, l’écriture, les sciences exactes (physique, mathématiques, mécanique, astronomie, calendrier…), la médecine, l’architecture, l’agriculture, etc. à une époque où le reste de la Terre (Asie, Europe : Grèce, Rome…) était plongé dans la barbarie.

Cheikh Anta Diop,
Alerte sous les tropiques, Présence Africaine 2006

Dans le livre Histoire Générale de l’Afrique (Tome II) page 72, Diop écrit en conclusion:

“Cette étude oblige à réécrire l’histoire universelle dans une perspective plus scientifique en tenant compte de la composante négro-africaine qui fut longtemps prépondérante. Elle rend désormais possible la constitution d’un corps de sciences humaines négro-africaines qui s’appuie sur des bases historiques solides au lieu d’en rester à l’état d’hypothèses. Enfin, s’il est vrai que seule la vérité est révolutionnaire, on peut ajouter que seul le rapprochement opéré sur la base de la vérité est durable; on ne sert pas la cause du progrès humain en jetant un voile pudique sur les faits. La redécouverte du vrai passé des peuples africains doit contribuer non pas à les éloigner les uns des autres, mais à les unir dans la plénitude, à les cimenter du nord au sud du continent pour les rendre aptes à accomplir ensemble une nouvelle mission historique pour le plus grand bien de l’humanité et cela est conforme à l’idéal de l’UNESCO. “

Résumé: 

Avec plusieurs décennies de recul on s’aperçoit que les grands thèmes développés dans Nations nègres et Culture, non seulement n’ont pas vieilli, mais sont maintenant accueillis et discutés comme des vérité scientifiques, alors qu’à l’époque ces idées paraissaient révolutionnaires.

L’indépendance de l’Afrique, la création d’un Etat fédéral continental africain, l’origine africaine et négroïde de l’humanité et de la civilisation, l’origine nègre de la civilisation égypto-nubienne, l’identification des grands courants migratoires et la formation des ethnies africaines, etc. Tels sont quelques thèmes principaux, toujours d’une grande actualité, explorés par Cheikh Anta Diop, l’historien africain le plus considérable de ce temps.

 

Aux origines du Mal: Prise de Conscience KHAMITE

Avant-Propos

Avant de commencer cet exposé, j’aimerais tuer dans l’oeuf tout commentaire venant de petits esprits dénués d’Intelligence qui pensent que quand un africain parle de l’Egypte antique, il essaye de “redorer son blason”. Mais redorer son blason devant qui? Pourquoi? Quand ces mêmes individus ont déclaré de manière unilatérale, sans preuves tangibles, que les africains sont des sauvages, sont bêtes et des sous-hommes, le peuple africain a-t-il commis un suicide collectif parce que mort de honte ? Quand ces mêmes individus se sont levés pour aller réduire en esclavage le peuple africain, violer des femmes et des enfants africains, semer la discorde entre les africains, piller le sol de l’africain, voler l’histoire de l’africain, voler les oeuvres d’art de l’africain, le déposséder de tout jusqu’à sa langue, le peuple africain a-t-il disparu? Si ce n’est pas parce qu’on lui a sciemment effacé la mémoire, si ce n’est pas parce que l’africain a une nature Bonne, Accueillante, Aimante, ce même peuple africain ne fermerais pas les yeux face à ces humiliations, ces foutaises et qui plus est, il refuserait de s’asseoir dans la même pièce que des génocidaires qui se font passer pour des saints. Un nègre qui réfléchis est un nègre à abattre et ils savent très bien pourquoi, ils savent très bien de quoi le nègre est capable parce qu’ils ont vu la grandeur du nègre, la puissance du nègre et c’est pour cela qu’ils ont essayé de le détruire, et qu’ils essayent encore  aujourd’hui. La Jalousie, la Haine, l’Envie, la Convoitise, l’Orgueil, la Méchanceté, la Cupidité animent ces Etres; cet esprit, cette conscience qu’eux-mêmes appellent Satan dans leurs écrits dits “révélés”, cet esprit de division, ils en sont l’incarnation physique. Vous pouvez confirmer ce que je dis là au quotidien.

Moi, je refuse catégoriquement de fermer les yeux, il faut pardonner mais il ne faut surtout pas oublier. Et là je vais m’adresser à ceux qui vont venir me vomir des saletés du type “vous les africains vous vivez dans le passé”, “ah mais c’est bon maintenant avec cette histoire d’esclavage”, “vous passez votre temps à vous victimiser” etc tout ça pour ne pas assumer leur responsabilité, des lâches et ce de génération en génération. Ils se feront passer pour vos amis mais au fond d’eux ils sont tous les mêmes génocidaires et esclavagistes d’hier qui vous méprise, vous déteste et ne veulent pas votre bien. Pourquoi l’africain n’aurait pas le droit de connaître sa véritable Histoire? Pour qu’il continue d’être votre nègre de maison? Celui que vous pouvez humilier à votre guise? C’est hors de question. Les esprits commencent à s’éveiller et bientôt TOUS les nègres rentreront sur la Terre mère, chez eux et ce jour-là le nègre chassera tout ce qui n’y a pas sa place, parce qu’il aura pris conscience qu’en dehors de cette Terre mère, personne ne veut son bien, personne ne le respecte, personne ne l’aime sincèrement, tout n’est qu’hypocrisie et intérêt. Pourquoi le nègre n’aurait pas le droit de dénoncer les atrocités qui lui ont été faites et qui continuent jusqu’à aujoud’hui ? Est-ce que ces criminels ont été punis ? Pourquoi est-ce que le nègre doit étudier l’histoire des autres peuples, avoir mal pour les juifs ou les palestiniens ? Ou pour des gens qui sont victimes de terrorisme ? Ceux-là ne se victimisent-ils pas ? Tous les ans n’entendons-nous pas des Shoahs par-ci, commémoration par-là ? Palestine par-ci et Palestine par-là ? Alors pourquoi est-ce que l’africain devrait se taire? Pour ne pas qu’il se rende compte que c’est ce même bourreau qui a massacré ses ancêtres hier, qui dans cette vie se fait passer pour un sauveur.

Ensuite, j’aimerais répondre à ceux qui disent et je cite: ” de tous les pays qui ont été colonisés, il n’y a que ceux d’Afrique qui ne sont pas développés et vous allez dire que vous descendez des egyptiens? non mais vous n’êtes rien, vous n’avez rien inventé, vous ne savez pas exploiter votre sol”. Ce genre de commentaires bêtes, méchants est tout ce qu’ils répondent généralement pour blesser le nègre, pour le faire taire, le réduire à l’état de “rien”. Il s’offusque et a mal dans sa chair, et c’est le but de ces Etres, faire mal. Il est important de noter qu’ils sont allergiques à la vérité. Mais, soyons réalistes, comment des créatures évoluant dans le mensonge peuvent-elles être capable d’entendre la vérité ou même de la dire ? Que notre Continent soit ou non développé n’est l’affaire de personne d’autre que NOUS, enfants d’Afrique. Mais je me suis posée certaines questions: que veut dire développer ? Etre développé et se développer oui, mais selon les critères de qui ? Qui en a le monopole ? Qu’est-ce qui donne le droit à qui que ce soit sur cette Terre de décider qui est développer et qui ne l’est pas ? Au point où nous en sommes, pourquoi n’organisons nous pas un concours pour savoir lequel des présidents des pays qui s’autoproclament “puissances mondiales” a le plus gros phallus ! Dire que l’Afrique est sous-développée, c’est comme être frappée d’une maladie grave et de refuser de reconnaître les symptômes. Je vais donc répondre moi-même à chaque question en me basant sur mon analyse personnelle sans prendre appuie sur textes ou dictionnaires bidons:

Le développement doit se faire en partant d’un point A pour atteindre un point B. Développement sous-entend “évolution”, passer de l’état primaire à l’état secondaire et ainsi de suite. Il est matériel, dans le sens où les peuples ont à leur disposition des ressources qui leurs permettent de façonner les outils dont ils ont besoin au quotidien; il est spirituel, dans le sens où ce même peuple doit avoir une vision commune, un esprit de développement commun c’est-à-dire que tout ce que nous décidons nous le décidons ensemble pour le bien de nous TOUS en pensant aux générations futures; l’intérêt personnel est proscrit, on n’arrache pas à l’un pour donner à l’autre, on se développe avec Intelligence et pour que chacun s’épanouisse. L’Esprit et la Matière sont les faces d’une seule et même pièce. Pour un développement durable, il ne faut en aucun cas les dissocier. Alors prenons le cas d’un enfant, comment passe-t-il de O an à l’âge adulte? Est-ce qu’il reste au lit jusqu’à ses 18 ans? Non. Pour grandir, un enfant a besoin de vivre des expériences, avant de se tenir debout, il rampe ensuite il se met à quatre pattes, puis il essaye de se lever mais il tombe. Il obtient l’aide de ses parents tout au long de ce processus, il apprend de ses erreurs, il se crée des souvenirs qui ont une influence sur sa vie. En quoi un peuple serait-il différent d’un enfant ? Le peuple africain n’a toujours été qu’un seul et même peuple et ce depuis le début de l’humanité. Le premier Homme moderne part du Sud du Continent africain, remonte vers le Nord et c’est ainsi que l’Afrique toute entière fut peuplée jusqu’en Egypte. Ensuite, les premières technologies voient le jour et l’Egypte antique devient cette puissante civilisation qui en fait rêvé plus d’un jusqu’à aujourd’hui. L’Egypte tombe après l’invasion des Perses, tous les peuples se replient en Afrique subsaharienne et là se reforment d’autres empires comme celui du GHANA, du CONGO. Le drame reste jusqu’à aujourd’hui la traite négrière et la colonisation qui continue jusqu’à aujourd’hui. L’Histoire de l’Afrique a été interrompue, notre Continent est resté figé dans le temps c’est-à-dire depuis 1880. Ce n’est plus l’Afrique des africains mais plutôt une vision imposée par l’envahisseur. Comment pouvons-nous nous développer si nous avons perdu le lien qui nous unissait à nos ancêtres, à notre spiritualité ? Nous ne pouvons pas nous développer selon le paradigme des autres, nous ne pouvons pas nous développer si la langue que nous parlons ne traduit même pas notre réalité africaine. L’Afrique ne se développera pas tant qu’elle ne sera pas libre et en tant qu’africaine je suis très heureuse que l’Afrique soit dans cet état car ça veut dire que leur colonisation et leur néo-colonialisme est voué à l’échec. Il y a un proverbe baoulé qui dit: ” waka tô n’zué nou ô ka’kia güé”, ce qui veut dire que “le bâton qui tombe dans l’eau ne se change pas en poisson. Nous ne deviendrons jamais européens et il arrivera un jour où nous rejetterons entièrement ce qui vient de l’extérieur. Peu importe les coups de fouets, les viols, les injures, les interdictions de pratiquer notre spiritualité africaine, jusqu’à aujourd’hui notre culture est encore bien ancrée dans nos sociétés en Afrique et la seule chose qui empêche les peuples de se lever, c’est l’intimidation continue des oppresseurs. En Afrique, ce sont les impérialistes qui écrivent l’Histoire de l’Afrique. Mais grâce au dévouement et à la bataille de plusieurs africains vivant sur le Continent ou d’autres qui ont été déportés, notamment en Amérique ou aux Antilles, les jeunes comme moi ont aujourd’hui la possibilité de renouer avec l’Afrique et envisager l’avenir autrement. 

 

La Langue Maternelle

Voici un sujet qui mérite réflexion et sur lequel tout interprète venant d’un pays qui a été colonisé doit se poser avant d’entamer cette carrière.

Quelle est votre langue maternelle?

Depuis que je suis petite, donc depuis la Côte d’Ivoire, je parle le français à l’école et jusqu’à maintenant je ne m’étais jamais posée de question. Aujourd’hui, je me rends compte de la gravité de la chose et je me rends compte aussi du guêpier dans lequel nous nous trouvons; cet état d’aliénation mentale qui continue de génération en génération et le pire c’est que nos propres parents sont complices !

Ces questions  se sont formées quand j’ai commencé à mieux connaître la culture chinoise. J’ai compris que ce qui fait la force d’un peuple, c’est sa langue, car par la langue on se crée une réalité et cette réalité devient une vision partagée par le peuple. Je me suis rendue compte du tort qui a été fait, un tort qui est dans mon esprit complètement impardonnable et devrait l’être dans l’esprit de TOUS ceux qui ont vécu ces horreurs et qui ont du respect pour leurs ancêtres. Nous reviendrons à la partie des ancêtres dans un autre article (rubrique: Afriq’Eveil), concentrons nous déjà sur la LANGUE.

Tous les pays africains (nous utilisons ici le mot “africain” car c’est ainsi qu’est appelé cet endroit de nos jours et sûrement depuis la colonisation, donc il n’a aucune valeur ici) qui ont été colonisés, ont adopté des langues venues d’ailleurs ainsi que les réalités qui vont avec. Ces langues ont été imposées à nos ancêtres à coup de fouet, d’injures, de viols j’en passe, et nous sommes supposées les considérer comme nos langues maternelles? Nous avons été obligés d’accepter des réalités qui n’étaient pas les nôtres, telles que l’esclavage, l’homosexualité ou d’autres encore. Heureusement qu’en Côte d’Ivoire les choses sont différentes, je dirais que le français s’est fondu dans la masse des langues locales, c’est la langue française qui s’est adaptée au paradigme ivoirien. Il existe 62 ethnies en Côte d’Ivoire et nous sommes très proches de nos coutumes et c’est valable pour tous les pays dits africains. Ce qui est dommage et dangereux, c’est que de moins en moins de jeunes ont envie d’apprendre ces langues car on leur a fait croire qu’elles sont trop arriérées, que ce n’est pas “cool”. L’africain moyen déteste carrément sa culture et préfère celle des autres et vraiment ça doit changer parce que c’est pitoyable! En ce qui me concerne, ma mère me parle toujours notre langue et je suis née et j’ai grandi en Côte d’Ivoire, je sais d’où je viens donc il y a certains complexes que je n’ai pas développé par rapport à un africain qui est né en France par exemple. C’est vital de se réapproprier notre culture et notre réalité, sans ça nous ne pourrons pas avancer et nous continuerons à être le peuple esclave des autres : Connais-toi toi-même.

J’ai demandé à ma mère avec qui je parle ma langue maternelle qui est le Baoulé, comment est-ce qu’on dit “esclave” en baoulé. Elle m’a répondu et je cite: “ça n’existe pas chez nous, ce sont les blancs qui ont envoyé ça”. C’est complètement fou, ce sinisme, cette foutaise, je ne saurais décrire ce que je ressens mais je suis allée jusqu’à me demander si ces gens qu’on appelle “blancs” sont des êtres humains et je vous ferai part de ce que j’ai trouvé dans un autre article que je prépare et effectivement je ne me suis pas trompée!

Il est urgent que les africains se réveillent et retrouvent leur nature et très vite parce que l’heure est grave…

En ce qui me concerne ma langue maternelle c’est le Baoulé et les autres langues ne sont que des langues de travail, il n’y a même pas à discuter c’est un fait. Et je m’en fiche complètement que ma langue ne soit pas connue, que personne ne la parle etc, je me fiche complètement de la célébrité ou autre. Je pense même que mon réel but sur cette Terre est de raconter l’Histoire de KAMA et ce dans toutes les langues que j’apprends, comme le font les chinois, parce que c’est à nous-mêmes de raconter notre Histoire.

ÉLITE

La série suit la vie de trois jeunes ayant reçu une bourse pour étudier à Las Encinas, un prestigieux lycée espagnol, suite à l’effondrement de leur ancien lycée. Les arrivées de Samuel, Nadia et Christian ne seront pas simples, car les étudiants du lycée ne leur faciliteront pas les choses. Mais entre humiliation et harcèlement scolaire se produit le meurtre d’un des adolescents. Il reste à découvrir qui est le meurtrier.

(Source: Wikipedia)

Mi comentario?

Esta serie se parece mucho a Gossip Girl, la serie americana de 2006 que hablaba de los ricos de Manhattan. Pues, de verdad, cuando veo una serie de estos Paises (Inglaterra, Estado Unidos, España etc.) es para mejorar mis lenguas de trabajo pero en el fondo, no me interesan para nada.

A mi no me importa lo que la gente piensa, esta serie es una porqueria y hoy en día en estos paises es “mola”. Para mi, no es asi, necesito ver algo que me muestra el respeto de los seres humanos. El tema estaba muy bien y muy actual, como las discriminaciones pero aqui también es como si fuera una manera de accentuar esas discriminaciones y dividir más a la gente.

No puedo aconsejar esta serie a nadie. Lo siento a los españoles pero si algunas personas quieren mejorar su español, mejor escuchar los Podcasts o ver series Latinoamericanas !

The Way We Were 归去来

The story follows six students studying abroad, chasing their dreams and becoming the elites of their respective majors. Shu Che and Miao Ying were originally a couple, but Shu Che’s father forced them to separate, seeing how her family doesn’t benefit his side at all. He then meets Xiao Qing, a smart and independent girl who rises to the top based on her own efforts. The two fall in love but a crisis comes their way. Shu Che becomes involved in exposing his dad’s criminal activity and Xiao Qing is caught in between as a witness. Ultimately, the culprit is revealed and there’s a heavy price to pay. Everyone grows up in the process, understanding humanity and the value of life, returning to the path of justice.

(Source: Wikipedia)

My comments

Another great drama and story ! I recommend this drama especially because it discusses many subjects as far as the Chinese community is concerned, in China and outside China (in the US in this case). I like how Chinese people express their feeling about having to deal with some stereotypes when they live in foreign countries; for example, working in a Chinese restaurant, having to deal with visa procedures to study abroad etc. This story is about love and so but it also includes many story lines which show us a side of the Chinese society that we don’t know. There is the corruption part, about a government’s official who accept bribes from a rich entrepreneur which shows us that nobody’s perfect. I mean for someone like me who is really amazed by China and its evolution, it’s good to know that there is more to the story, if I can put it that way… Anyway, I might watch the drama again as usual I always watch these dramas twice especially to check my improvement in listening comprehension so enjoy !

I don’t have anything else to say except that the two lead actors (Luo Jin and Tiffany Tang) got married at the end of the year 2018 and I was very happy for them. I’ve been following them along their career together and I’m very proud of their achievements and good vibes they send to their fans.

 

A love so Beautiful 致我们单纯的小美好

It starts off with high school classmates Chen Xiao Xi and Jiang Chen who are also neighbors. Xiao Xi, a cheerful girl who doesn’t study much, is expressive about her admiration towards Jiang Chen, the popular guy known for his looks and high grades. Together with their fellow classmates the funny Lu Yang, athletic but loyal Jingjing, and cool swimming team member Wu Bo Song, they embark on high school life to university until their adult life.

(Source: Wikipedia)

My comments

It’s definitely a 10/10, being the cutest drama I’ve seen this year… If you want to dream and have fantasies over the genuine, pure, selfless Love we’re all yearning for, well, this drama is for you.

Chen Xiao Xi is in love and she will scream it to the World. She’s maybe not perfect, smart or gifted with any talent but she knows how to go after what she truly wants and especially who she truly loves: Jiang Chen. He is tall, smart, shuai, mature and wishes to become a doctor. They live in the same building and spend a lot of time together but he doesn’t love her back until she starts to befriend the amazing swimmer Wu Bo Song. And I think this is the part that led me to the end of this drama. Men might all be the same at some point, it’s unbelievable! You know when your ex starts to call you back just because you’ve moved on? LMAO That’s exactly the same when you love a guy and he doesn’t show you any interest but the moment there’s another guy who shows you the kindness you deserve then you’ll see rivalry at its peak !  It’s pretty funny to see how things turn out for the best for Xiao Xi so go on an check it out !