Du Chinese, ChineseStories, Chengyu

Bonjour les Poleeglots !

On se retrouve pour un nouveau partage d’applications bien utiles pour approfondir votre apprentissage du mandarin. Cette fois-ci, je vais vous présenter des applications que j’ai trouvées dans l’App Store. En effet, j’étais en train de chercher des thèmes d’apprentissage plus variés comme des Contes et des Histoires populaires pour pouvoir renforcer ma compréhension, enrichir mon vocabulaire et surtout progresser en grammaire. Je ne sais pas pour vous mais la grammaire doit être l’un de mes points faibles en langues donc je préfère développer des réflexes à travers mes lectures. Bien sûr, j’ai aussi beaucoup de livres sur le sujet (Bled, Bescherelle…) mais je dois dire que c’est moins éprouvant d’apprendre directement sur le tas. En ce moment, les deux langues qui me posent le plus de problèmes sont le Français et l’Espagnol. C’est drôle parce que le français c’est ma langue A donc logiquement je dois la maîtriser, mais vraiment j’ai beaucoup de mal à retenir les règles surtout pour l’emploi du participe passé ou encore l’accord des pronoms ou adjectifs, c’est une torture; alors l’Espagnol n’en parlons même pas ! C’est une langue latine au même titre que le français et retenir tous ces verbes, les règles de concordance des temps, mon Dieu, ça n’en finit pas et ce depuis plus de 10 ans. Cependant, je ne me décourage pas, même si je dois recommencer depuis le début, je le fais parce que je n’ai pas le choix, c’est le métier comme on dit !

Bref, en chinois, c’est une toute autre histoire. La grammaire est quasiment inexistante il faut simplement retenir les formules sujet+verbe+complément, une particule par-ci une autre par-là, en gros il faut bien faire attention à l’emplacement des mots dans la phrase. Le chinois étant une langue complètement distante, ce n’est pas chose facile et c’est à ce moment-là qu’écouter des histoires, regarder des films, des émissions, devient indispensable surtout pour la prononciation des mots car dans cette langue, maîtriser les 4 tons (5 avec le ton neutre) est crucial pour se faire comprendre et bien communiquer. Pour vous exercer vous pouvez télécharger les Applications suivantes dans l’App Store ou sur Android:

  • DU Chinese

Alors cette appli propose plusieurs dialogues sur divers sujets de la vie courante classés par niveau et donc accessibles selon votre niveau en chinois. Les textes sont plus ou moins longs, vous avez accès à l’enregistrement audio tout en lisant la transcription. Ce que j’aime tout particulièrement, c’est qu’on peut accéder au vocabulaire directement en cliquant sur le mot que l’on ne comprend pas. Vous aurez la possibilité de l’enregistrer pour pouvoir l’étudier plus tard et même faire un Quizz pour vous tester à la fin. Les mots en question sont surlignés en couleurs et classés selon les listes officielles du HSK, c’est-à-dire par leur niveau de difficulté. Cependant, il y a deux petits bémols : la langue de départ est l’anglais et la plupart des dialogues sont payants, il faut souscrire à une formule pour les avoir en illimité et je ne vous cache pas que c’est plutôt cher; donc pour la petite astuce, faites des captures d’écran et étudiez les textes tous les jours car ceux qui sont gratuits ont un accès limité à un certain nombre de jours.

  • ChineseStories

ChineseStories est certainement mon application préférée parce qu’elle est basée sur les histoires populaires chinoises et des contes. Pour la petite anecdote, durant l’été je suis tombée sur une émission sur la chaîne taïwanaise NTD, dans laquelle deux interlocuteurs racontaient l’histoire de Pangu, un géant qui aurait créé le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui, selon la culture populaire chinoise. J’ai beaucoup aimé cette histoire même si je n’ai pas tout compris, j’ai quand même pu trouver le nom pour en savoir plus sur le net. C’est ce qui m’a donné envie d’en savoir plus sur ces histoires et ça permet d’en savoir plus sur la culture chinoise, la philosophie etc. Bref, l’appli est une vraie mine d’or, pourquoi? Et bien comme celle mentionnée plus haut, vous avez accès à la transcription des textes, à l’audio, au vocabulaire, à la grammaire, à des Quizz pour tester votre compréhension du texte. Les histoires sont classées par type: modernes ou historiques, par niveau de difficulté, vous avez accès à une librairie en ligne et vous pouvez acheter les histoires qui vous plaisent. Ne vous affolez pas en voyant les prix, chaque histoire achetée en regroupe une dizaine sinon plus à propos du même thème, vraiment ça vaut le coup. Cependant si vous ne voulez pas dépenser, vous pouvez vous contenter de celles qui sont gratuites, le principe reste le même vous aurez un accès illimité. Bon le seul petit problème ici encore c’est que la langue de départ est l’anglais. En ce qui me concerne, je préfère apprendre le chinois à partir de l’anglais, la construction des phrases est souvent la même et ça me permet de travailler l’anglais. Je pense que c’est un entraînement enrichissant, faire d’une pierre deux coups !

  • Chengyu

Nous avons les Fables d’Ésope ou de La Fontaine assorties de leurs célèbres proverbes que nous aimons utiliser dans la langue française, et bien, les chinois ont les Chengyu! Pour la petite histoire (Source: http://www.chine-nouvelle.com):

Les chéngyǔ (成語/成语) sont des expressions proverbiales chinoises à quatre caractères écrits en 文言 wényán (langue littéraire et artificielle classique en usage majoritaire pour le chinois écrit depuis la plus haute Antiquité jusqu’en 1919 ; on pourrait comparer le wényán au latin tel qu’il fut utilisé en Occident dans le domaine scientifique jusqu’à récemment). De fait, les chéngyǔ ne respectent pas la grammaire et la syntaxe du chinois parlé actuel, sont très compacts et synthétiques et peuvent même être illisibles pour un Chinois n’ayant pas étudié la langue classique.
Souvent, ces chéngyǔ se réfèrent à un épisode mythologique ou historique précis qu’il faut connaître pour les déchiffrer ; c’est le cas pour l’un des plus célèbres : 杯弓蛇影 bēi gōng shé yǐng soit, mot à mot, « tasse / arc / serpent / reflet », que l’on ne peut comprendre que si l’on connaît l’histoire de cet homme apeuré par le reflet (影) de son arc (弓) dans sa tasse (杯), reflet qu’il a pris pour un serpent (蛇)… L’expression est synonyme de « poltron ». On le voit, le chéngyǔ en question n’est qu’un résumé des temps forts de l’anecdote ; ce n’est pas réellement une phrase mais une liste de mots-clefs.
De même, le chéngyǔ 破釜沉舟 pò fǔ chén zhōu n’indique que la liste suivante : « briser / chaudron / saborder / bateau ». L’anecdote historique à connaître est la suivante : un général avait ordonné à ses troupes de détruire tous les ustensiles de cuisine (破釜) et de saborder les bateaux (沉舟) après avoir franchi la rivière ennemie, de manière à bien montrer sa confiance en la victoire, toute possibilité de retraite ou de repli étant devenue impossible. Il gagna la bataille. Le chéngyǔ traduit donc en quatre caractères l’idée d’une confiance absolue dans sa propre victoire.

Voilà, vous avez une petite idée de ce que sont les Chengyu après cette courte introduction. Vous pouvez visiter le site pour en savoir plus, il contient beaucoup de ressources pour l’apprentissage du chinois aussi. Bref, revenons à notre application Chengyu. Comme mentionné dans le paragraphe précédent, ces chengyu sont comme nos Fables occidentales, ils ont une histoire et les connaître nous permet de mieux les employer dans la vie de tous les jours car il faut le savoir, les chinois les utilisent à foison! Quand je regarde des séries, je m’entraîne à les noter ainsi que le contexte dans lequel ils sont utilisés. Je vous encourage vraiment à télécharger cette application. Vous allez avoir accès à une cinquantaine de chengyu accompagné de leur histoire avec audio et transcription du texte, du contexte dans lequel il faut les employer, des exemples. Il y en a beaucoup plus que 50 normalement mais pour débuter ce n’est déjà pas mal. Bon, vous allez finir par vous y habituer ^^, la langue de départ reste l’anglais donc munissez-vous d’un dictionnaire (bilingue ou unilingue anglais)!

ChineseSkill

Bonjour à tous !

Je tiens à vous remercier de lire mes posts et de visiter mon site. J’espère que les informations que je partage ici avec vous seront utiles pour progresser dans vos langues respectives. Je ne suis pas un gourou des langues, je partage juste les méthodes qui m’aident pour mon auto-perfectionnement tout en gardant à l’esprit que nous sommes différents et que ce qui fonctionne pour moi, ne fonctionnera pas pour d’autres.

Dans cette rubrique intitulée “Applis”, vous allez pouvoir vous familiariser avec les différentes applications que j’utilise en plus de mes cours à la Fac ou autres plateformes (internet, livres…).

Tout comme son nom l’indique, ChineseSkill est une application pour apprendre le chinois. Elle est disponible dans l’App Store et sur Android et présente des méthodes d’apprentissages qui stimulent et donnent envie d’apprendre davantage.

Elle contient plusieurs outils tels que des leçons classées par thèmes (cf images), des “Flashcards” pour réviser le vocabulaire vu dans les leçons, une partie “immersion” avec des dialogues classés par niveau de difficulté (élémentaire-intermédiaire) pour s’entraîner à l’oral, à la lecture des textes, à la mémorisation  des caractères etc. Ensuite, le plus intéressant et ce qui est pour moi le plus stimulant: les Jeux. En effet, au cours de l’apprentissage d’une langue étrangère – surtout pour une langue comme le chinois – au début nous sommes enthousiastes mais quand tout se complique nous avons tendance à nous décourager. L’outils des jeux que présente cette application est sûrement ce qui la rend unique sur le marché; s’amuser à reconnaître les tons, à écrire les caractères dans le bon ordre, à appliquer les bonnes règles de grammaire, travailler le vocabulaire. Pour quelqu’un qui se lasse vite comme moi, je dois dire que c’est une vraie mine d’or… et en plus, tout est GRATUIT !!! Et quand je dis GRATUIT c’est vraiment GRATUIT, il y a peut-être la mention “in-app purchases” mais vous pouvez accéder à tous les outils sans aucun problème et sans limite. Cependant (oui, c’était sûrement trop beau jusqu’ici ^^) il y a un petit bémol, la langue source est l’anglais. Il y a d’autres langues mais le français ne figure pas sur la liste. Mais pas de panique, c’est également un bon moyen pour améliorer son anglais !

Je fais du chinois depuis 2011 et ce n’est qu’en appliquant toutes ces méthodes hors circuit scolaire que je peux voir une réelle progression. C’est important d’avoir ses propres astuces, cela nous permet de développer des réflexes.

J’espère que ce premier post sur le sujet vous sera utile et si ce n’est pas le cas ne vous inquiétez pas il y en aura pleins d’autres !

Cours-de-chinois.com

你好(nǐhǎo = Bonjour) tout le monde !

Alors aujourd’hui je vais vous présenter le site sur lequel je prends mes cours de chinois à distance.

Le site s’intitule http://www.cours-de-chinois.com et je l’ai découvert sur un site culturel chinois, http://www.chine-culture.com. Au début, je voulais juste trouver des cours en plus de ceux que je prenais sur un site qui est entièrement gratuit et qui explique plus en détails les règles de grammaire. J’ai d’abord suivi les cours du niveau 1 qui étaient accessibles gratuitement ensuite j’ai été redirigée sur cours-de-chinois.com. Honnêtement, je ne pensais pas pouvoir y arriver parce qu’il faut l’avouer, étudier seul et garder un bon rythme ce n’est pas chose facile; mais heureusement, le site est très bien organisé.

Il s’agit d’un MOOC (Massive Open OnLine Course), avec des cours structurés et taillés sur le modèle du HSK (examen de niveau de chinois reconnu internationalement). Pour l’instant, il n’y a que trois niveaux sur le site (le niveau 4 est en cours) et chaque niveau contient une dizaine de thèmes à étudier avec le vocabulaire (avec enregistrement audio), la méthode pour écrire les caractères, la grammaire, des phrases types qui illustrent les différentes règles de grammaire et le vocabulaire étudié, un texte de synthèse avec un enregistrement audio réalisé par un natif chinois pour nous aider à travailler la prononciation. À la fin de l’étude, il y a deux tests à effectuer (compréhension orale et écrite sur le modèle du HSK) pour passer au thème suivant et obtenir un badge après les avoir tous validés.

Le site a été développé par un chinois passionné d’informatique. J’ai été très impressionnée par son travail tout d’abord parce que la méthodologie est parfaitement adaptée ensuite parce que les prix sont très attractifs. Les deux premiers niveaux coûtent 29 euros et le troisième coûte 39 euros, le tout pour un accès au site de 1 an à 18 mois. Tout ce que vous avez à faire c’est d’aménager votre temps et d’étudier à votre rythme.

Pour vous mettre dans le bain, je vous donne le contenu d’une leçon:

Comme vous avez pu le voir sur les images précédentes, tout est bien structuré et croyez-moi vous allez progresser en un temps record. Dans mon cas, j’ai repris les cours de chinois en Janvier 2017 pendant que je travaillais comme Hôtesse d’accueil. Je passais 3 heures pleines par jour et en 6 mois j’ai pu valider les deux premiers niveaux du HSK avec 199/200 points ! C’est vrai que j’avais déjà des bases en chinois donc jusqu’au niveau 3 je ne fais que réviser ce que j’ai déjà vu mais ce n’est pas impossible surtout avec la bonne méthode. Je vous invite aussi à lire les autres posts de la partie “Training” ainsi que ceux de la partie “Culture et Société” pour avoir une vue d’ensemble sur ma méthode d’auto-perfectionnement.

Cliquez ici pour visiter le site

Site supplémentaire: https://chine.in/mandarin/methode/