Princess Agents 楚乔传

Release date: June 5, 2017

The story takes place during the chaotic times of Northern Wei, where innocent citizens are often kidnapped and turned into slaves. Slave girl, Chu Qiao (Zhao Liying) is thrown into a forest along with other slaves and becomes the next hunting target for the rich lords. She is saved by the Prince of Northern Yan, Yan Xun (Shawn Dou) and Yuwen Yue. Afterwards, she is brought into a powerful family of Yuwen and witnesses their bloody power struggle. Seeing this, she swears to take her younger sisters and flee from the situation. However, she catches the attention of Yuwen Yue (Lin Gengxin) and undergoes strict training while building a sense of companionship with Yan Xun. Unfortunately, the schemes of the nobles in Western Wei cause Yan Xun’s family to be slaughtered and branded as traitors.

After that incident, Yan Xun becomes ambitious and cruel as he promises to take revenge for the things and the people he lost. He later starts to doubt Chu Qiao and takes advantages of her loyalty many times, disregarding their close-knitted friendship as well as the sacrifices he will have to make for power. Disappointed with the man she once trusted, Chu Qiao eventually breaks off her ties with Yan Xun and chooses to fight with Yuwen Yue to destroy Yan Xun’s plans of vengeance.

(Source: Wikipedia)

Mon commentaire?

En quelques mots : impressionnant, époustouflant, fantastique, incroyable, parfait… Bref, je suis fan !

Au début, je voulais regarder la série car Zhao Li Ying est l’une de mes actrices chinoises préférées. Elle est belle, son jeu est sans doute le meilleur au petit écran et pour cause, elle est l’actrice la mieux payée de cette plateforme. Je l’apprécie beaucoup et comme pour la plupart des actrices que j’apprécie, je regarde tous les films et séries dans lesquels elles ont joué, pour comparer leur performance. J’ai pu la voir sous toutes les formes, du drama moderne au drama historique et à mon avis, elle est née pour jouer dans des dramas historiques cela ne fait aucun doute!

Contrairement aux autres dramas historiques dans lesquels j’ai pu la voir, le rôle de Chu Qiao est plus sérieux. Nous avons affaire à une esclave mais qui est consciente de sa valeur, qui est consciente qu’elle n’est pas définie par son statut d’esclave, elle est avant tout un être humain au même titre que les autres. Elle se bat pour survivre dans un monde injuste envers le commun des mortels. D’ailleurs, nous pouvons le constater dès le premier épisode de la série qui est plutôt fort, je vous conseille de bien attraper votre cœur car il est dur… On assiste à une chasse à l’Homme ou une chasse aux esclaves si je puis dire. Les fils des grandes familles de la ville sont de sortis pour s’amuser et s’entraîner au tire à l’arc. Les cibles sont des esclaves lâchées dans la nature, elles se font poursuivre par des loups et les maîtres s’amusent à leur tirer dessus. Ils tuent sans autre forme de procès. Chu Qiao se bat jusqu’à la dernière minute et reste seule survivante de ce massacre. Elle attire l’attention de Yan Xun qui lui sauve la vie à plusieurs reprises et avec lequel elle développe une très forte amitié.

Ce que j’ai le plus aimé dans ce rôle, c’est la confiance qu’elle a en elle-même, quoiqu’il arrive et peu importe la situation dans laquelle elle se trouve. Tout au long de la série on la voit devenir de plus en plus forte surtout en Kung Fu. Je n’ai pas regardé les épisodes du tournage mais franchement Zhao Li Ying a vraiment incarné Chu Qiao dans tous les sens du terme, les gestes de combat étaient précis, un sans faute à tous les niveaux bref un vrai régal pour les yeux. JE ne vais pas rentrer dans plus de détails, je me concentre surtout sur l’actrice parce que c’est la seule que je connais parmi les acteurs mais il y en a d’autres que j’ai remarqué et j’ai hâte de regarder les dramas dans lesquels ils ont joué. Notamment Dou Xiao dans le rôle de Yan Xun, l’héritier de Yan Bei qui a vu sa famille massacrée et qui met en place un plan de vengeance infaillible avec l’aide de Chu Qiao. Un vrai Shuai Ge, il est tellement beau et plus il devient méchant plus il devient beau avec ses anneaux à l’oreille gauche. Il y a aussi Lin Gengxin dans le rôle de Yuwen Yue, l’ancien maître de Chu Qiao et celui qui lui apprend tout ce qu’elle sait sur les arts martiaux. Il est amoureux d’elle mais leur relation reste très vague, il se contente de la sauver à plusieurs reprises même s’il commet des actes de trahison envers l’état de Wei pour lequel il travaille comme espion. Ce témoignage d’amour, l’homme qui est prêt à tout risquer pour sa bien-aimée, franchement les chinois savent mettre toutes ses émotions en scène et c’est beau à voir. N’oublions pas Deng Lun, dans le rôle de Xiao Ce le prince frivole de Liang. J’ai pu le voir dans d’autres séries et comme d’habitude je n’étais pas déçue. C’est la première fois que je le vois dans un wuxia et de toute façon tout comme Zhao Li Ying, quand on est un bon acteur, on l’est dans n’importe quel rôle.

Quand je regarde une production chinoise, j’ai vraiment l’impression d’assister à la matérialisation d’une oeuvre d’art et je ne m’en lasserai jamais…

Photos, source: Google images

Pretty Li Hui Zhen 漂亮的李慧珍

Release date: January, 2017

Main lead: Dilraba Dilmurat (Li Hui Zhen), Peter Sheng (Bai Hao Yu)

Li Huizhen was a pretty girl when she was young, but years of hardship have taken a toll on her physical appearance. Her childhood friend, Bai Haoyu was short and chubby, but grew up to be successful and attractive. 12 years later, Haoyu tracks down Huizhen to reconnect with her. They decided to meet, but Haoyu was unable to recognize Huizhen. Embarrassed by her looks and situation, Huizhen sends her stylish best friend, Xia Qiao to appear in her place. Things turn complicated when Huizhen lands an internship at a fashion magazine company she’s been wanting to get into, and finds out that Haoyu is her new boss. Not knowing her true identity, Haoyu openly berates her clumsy nature. Meanwhile, Huizhen’s colleague, Lin Yimu falls in love with her, and Xia Qiao also begin to develop feelings for Haoyu.

Source: Wikipedia

My comment?

Same old Same old, if you’ve been reading my posts about some american love stories that I really loved, then you will find some similarities here… Hui Zhen and Baoyu, the kind of love that I used to yearn for, they met each other in primary school, they fell in love and parted ways then Baoyu come back and looks for Hui Zhen… It’s a bit like the popular american TvShow Ugly Betty, the ugly assistant working in a Fashion Magazine or again the German version with Lisa Plenske. How is this story different? Well, I will mention the BEST FRIEND Xiao Qiao who is beautiful, rich and a fashion killer. Baoyu mistook her for Hui Zhen because of a physical appearance, let’s be honest have you seen the real Hui Zhen? (cf photos) Hui Zhen was so embarrassed as the little fatty boy turned out to be this handsome and remarkable man, she couldn’t face him… so she asked Xiao Qiao to take her place as Hui Zhen and get rid of Baoyu.

Li Hui Zhen
Xiao Qiao (right), Hui Zhen (left)

As the story unfolds, Xiao Qiao starts to fall in love with him and he starts to fall in love with the real Hui Zhen, the clumsy and ugly assistant. This story wa so cute and what I found cuter is that Hui Zhen may not be rich or beautiful, she has a kind heart, she is positive about her life and has hope. She neither envy nor hate her best friend even when Xiao Qiao starts to fall in love with Baoyu and sees him without telling her the truth…

 

Du Chinese, ChineseStories, Chengyu

Bonjour les Poleeglots !

On se retrouve pour un nouveau partage d’applications bien utiles pour approfondir votre apprentissage du mandarin. Cette fois-ci, je vais vous présenter des applications que j’ai trouvées dans l’App Store. En effet, j’étais en train de chercher des thèmes d’apprentissage plus variés comme des Contes et des Histoires populaires pour pouvoir renforcer ma compréhension, enrichir mon vocabulaire et surtout progresser en grammaire. Je ne sais pas pour vous mais la grammaire doit être l’un de mes points faibles en langues donc je préfère développer des réflexes à travers mes lectures. Bien sûr, j’ai aussi beaucoup de livres sur le sujet (Bled, Bescherelle…) mais je dois dire que c’est moins éprouvant d’apprendre directement sur le tas. En ce moment, les deux langues qui me posent le plus de problèmes sont le Français et l’Espagnol. C’est drôle parce que le français c’est ma langue A donc logiquement je dois la maîtriser, mais vraiment j’ai beaucoup de mal à retenir les règles surtout pour l’emploi du participe passé ou encore l’accord des pronoms ou adjectifs, c’est une torture; alors l’Espagnol n’en parlons même pas ! C’est une langue latine au même titre que le français et retenir tous ces verbes, les règles de concordance des temps, mon Dieu, ça n’en finit pas et ce depuis plus de 10 ans. Cependant, je ne me décourage pas, même si je dois recommencer depuis le début, je le fais parce que je n’ai pas le choix, c’est le métier comme on dit !

Bref, en chinois, c’est une toute autre histoire. La grammaire est quasiment inexistante il faut simplement retenir les formules sujet+verbe+complément, une particule par-ci une autre par-là, en gros il faut bien faire attention à l’emplacement des mots dans la phrase. Le chinois étant une langue complètement distante, ce n’est pas chose facile et c’est à ce moment-là qu’écouter des histoires, regarder des films, des émissions, devient indispensable surtout pour la prononciation des mots car dans cette langue, maîtriser les 4 tons (5 avec le ton neutre) est crucial pour se faire comprendre et bien communiquer. Pour vous exercer vous pouvez télécharger les Applications suivantes dans l’App Store ou sur Android:

  • DU Chinese

Alors cette appli propose plusieurs dialogues sur divers sujets de la vie courante classés par niveau et donc accessibles selon votre niveau en chinois. Les textes sont plus ou moins longs, vous avez accès à l’enregistrement audio tout en lisant la transcription. Ce que j’aime tout particulièrement, c’est qu’on peut accéder au vocabulaire directement en cliquant sur le mot que l’on ne comprend pas. Vous aurez la possibilité de l’enregistrer pour pouvoir l’étudier plus tard et même faire un Quizz pour vous tester à la fin. Les mots en question sont surlignés en couleurs et classés selon les listes officielles du HSK, c’est-à-dire par leur niveau de difficulté. Cependant, il y a deux petits bémols : la langue de départ est l’anglais et la plupart des dialogues sont payants, il faut souscrire à une formule pour les avoir en illimité et je ne vous cache pas que c’est plutôt cher; donc pour la petite astuce, faites des captures d’écran et étudiez les textes tous les jours car ceux qui sont gratuits ont un accès limité à un certain nombre de jours.

  • ChineseStories

ChineseStories est certainement mon application préférée parce qu’elle est basée sur les histoires populaires chinoises et des contes. Pour la petite anecdote, durant l’été je suis tombée sur une émission sur la chaîne taïwanaise NTD, dans laquelle deux interlocuteurs racontaient l’histoire de Pangu, un géant qui aurait créé le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui, selon la culture populaire chinoise. J’ai beaucoup aimé cette histoire même si je n’ai pas tout compris, j’ai quand même pu trouver le nom pour en savoir plus sur le net. C’est ce qui m’a donné envie d’en savoir plus sur ces histoires et ça permet d’en savoir plus sur la culture chinoise, la philosophie etc. Bref, l’appli est une vraie mine d’or, pourquoi? Et bien comme celle mentionnée plus haut, vous avez accès à la transcription des textes, à l’audio, au vocabulaire, à la grammaire, à des Quizz pour tester votre compréhension du texte. Les histoires sont classées par type: modernes ou historiques, par niveau de difficulté, vous avez accès à une librairie en ligne et vous pouvez acheter les histoires qui vous plaisent. Ne vous affolez pas en voyant les prix, chaque histoire achetée en regroupe une dizaine sinon plus à propos du même thème, vraiment ça vaut le coup. Cependant si vous ne voulez pas dépenser, vous pouvez vous contenter de celles qui sont gratuites, le principe reste le même vous aurez un accès illimité. Bon le seul petit problème ici encore c’est que la langue de départ est l’anglais. En ce qui me concerne, je préfère apprendre le chinois à partir de l’anglais, la construction des phrases est souvent la même et ça me permet de travailler l’anglais. Je pense que c’est un entraînement enrichissant, faire d’une pierre deux coups !

  • Chengyu

Nous avons les Fables d’Ésope ou de La Fontaine assorties de leurs célèbres proverbes que nous aimons utiliser dans la langue française, et bien, les chinois ont les Chengyu! Pour la petite histoire (Source: http://www.chine-nouvelle.com):

Les chéngyǔ (成語/成语) sont des expressions proverbiales chinoises à quatre caractères écrits en 文言 wényán (langue littéraire et artificielle classique en usage majoritaire pour le chinois écrit depuis la plus haute Antiquité jusqu’en 1919 ; on pourrait comparer le wényán au latin tel qu’il fut utilisé en Occident dans le domaine scientifique jusqu’à récemment). De fait, les chéngyǔ ne respectent pas la grammaire et la syntaxe du chinois parlé actuel, sont très compacts et synthétiques et peuvent même être illisibles pour un Chinois n’ayant pas étudié la langue classique.
Souvent, ces chéngyǔ se réfèrent à un épisode mythologique ou historique précis qu’il faut connaître pour les déchiffrer ; c’est le cas pour l’un des plus célèbres : 杯弓蛇影 bēi gōng shé yǐng soit, mot à mot, « tasse / arc / serpent / reflet », que l’on ne peut comprendre que si l’on connaît l’histoire de cet homme apeuré par le reflet (影) de son arc (弓) dans sa tasse (杯), reflet qu’il a pris pour un serpent (蛇)… L’expression est synonyme de « poltron ». On le voit, le chéngyǔ en question n’est qu’un résumé des temps forts de l’anecdote ; ce n’est pas réellement une phrase mais une liste de mots-clefs.
De même, le chéngyǔ 破釜沉舟 pò fǔ chén zhōu n’indique que la liste suivante : « briser / chaudron / saborder / bateau ». L’anecdote historique à connaître est la suivante : un général avait ordonné à ses troupes de détruire tous les ustensiles de cuisine (破釜) et de saborder les bateaux (沉舟) après avoir franchi la rivière ennemie, de manière à bien montrer sa confiance en la victoire, toute possibilité de retraite ou de repli étant devenue impossible. Il gagna la bataille. Le chéngyǔ traduit donc en quatre caractères l’idée d’une confiance absolue dans sa propre victoire.

Voilà, vous avez une petite idée de ce que sont les Chengyu après cette courte introduction. Vous pouvez visiter le site pour en savoir plus, il contient beaucoup de ressources pour l’apprentissage du chinois aussi. Bref, revenons à notre application Chengyu. Comme mentionné dans le paragraphe précédent, ces chengyu sont comme nos Fables occidentales, ils ont une histoire et les connaître nous permet de mieux les employer dans la vie de tous les jours car il faut le savoir, les chinois les utilisent à foison! Quand je regarde des séries, je m’entraîne à les noter ainsi que le contexte dans lequel ils sont utilisés. Je vous encourage vraiment à télécharger cette application. Vous allez avoir accès à une cinquantaine de chengyu accompagné de leur histoire avec audio et transcription du texte, du contexte dans lequel il faut les employer, des exemples. Il y en a beaucoup plus que 50 normalement mais pour débuter ce n’est déjà pas mal. Bon, vous allez finir par vous y habituer ^^, la langue de départ reste l’anglais donc munissez-vous d’un dictionnaire (bilingue ou unilingue anglais)!

The Princess Wei Young 锦绣未央

Release date: 2016

Main lead: Luo Jin (Tuoba Jun) and Tiffany Tang (Li Wei Young)

The Northern Wei Dynasty was obliterated one night leaving behind the kindhearted Princess Feng Xin Er as an orphan. Although she escapes death, she accidentally enters her enemy’s territory and she assumes the identity of Li Wei Young, the daughter of the Prime Minister. She suffers many hardships but eventually utilizes her wisdom and sense of justice to become a powerful woman as well as gaining a beautiful romance.

(Source: MyDramaList)

My comment?

Certainly my favorite Chinese celebrity couple. Actually they started dating on set of this drama and they’ve been together ever since.

I discovered Tiffany Tang in the drama “My Sunshine” and I think she’s an amazing actress probably one of the best in China with Yang Mi and Liu Yi Fei. She’s in her 30s but she looks really young and can play any roles. Luo Jin is also a very handsome and talented actor. I think I saw him for the first time in the drama “Diamond Girl”, in which he plays alongside Tiffany Tang as well.

This drama is a Wuxia (historical drama). What I liked about this drama is the fast beginning. The first episode goes straight to the point, the story starts and you don’t even have any time left to think or get bored. There are many twists and turns, the usual fight between good and evil, and a strong female lead who is brave, confident and particularly smart. Indeed, one thing that I’ve found out watching chinese historical dramas, is the way the woman is depicted. We can see that she has a strong role to play in the Story. She is smart, courageous, at times she is even skilled in martial arts, she is respected, admired, praised. They are a good role model to any little chinese girl and for me as well. I’m learning to be more brave and resilient and to work very hard to achieve my goals. I think this is something which is part of the Chinese Philosophy and Culture. Being able to convey this kind of message through television is certainly one of China’s greatest achievement.

Image associée
Luo Jin and Tiffany Tang

Photos from the drama

Source: Google

Love O2O 微微一笑很倾城

Release date: 2016

Main lead: YangYang (Xiao Nai) and Zheng Shuang (Bei Wei Wei)

Native Title: 微微一笑很倾城 (Wei Wei Yi Xiao Hen Qing Cheng)

Xiao Nai is a gaming expert who, courtesy of his basketball skills, academic excellence, swimming talent and game company presidency, also happens to be the most popular student on campus. When he first comes across the gorgeous computer science major Bei Wei Wei, the infinitely talented wunderkind immediately falls in love. But it’s not Bei’s looks that he notices; it’s the ridiculous mastery with which she is commanding her guild and owning everyone in an online multiplayer game that makes her impossible to forget. Now, Xiao Nai must use his skills both in real life and online to capture the adorable but dorky Bei’s heart. But does their love have the XP to succeed, or will this relationship never level up?

(Source: MyDramaList)

My comment?

OMG, where do I start?

Love O2O is by far the cutest and purest drama I’ve ever watched. Honestly, I don’t even know how to explain my feelings but let the numbers talk for themselves:  7,812,133 views on kissasian.ch in less than 2 years!! It’s even more popular than some of the western tv shows…

Anyway, first of all I would like to talk about the main lead. I already knew Zheng Shuang, the female lead, from “Meteor shower” in which she starred with Zhang Han. The drama is a remake of a Japanese drama named “Hana Yori Dango”. She won several awards at a young age and she has a promising career in China with her own Studio which by the way produced “Love O2O”.

Shuang Zheng
Zheng Shuang

The male lead on the other hand was completely unknown (at least to me), he had already played the role of Jia Bao Yu in a famous Wuxia, “The Dream of Red Mansions”, which made him really famous. Some critics even stated that his was born to play this role. He is so handsome, I think this is something you can’t miss…

Yang Yang
YangYang

As far as the plot is concerned, there is nothing much. The reason why I find this drama so interesting is because it’s not like the other dramas in which there are several twists and turns: they hate each other, then they fall in love, they breakup (either because the mother is against the relationship or he got into an accident and lost his memory etc.). No! In this one, everything went smoothly. The only disappointing thing was the kissing, it wasn’t passionate, rather boring sometimes. Zheng Shuang was just standing there doing nothing, not even moving. Yes, it might be the script but compared to the movie with Jing Bo Ran and Angela Baby, that part was a 2 out of 10 and that’s just because YangYang was playing his part… other than that, they are a match made in heaven!

Photos from the drama

Source: Google