MELROSE PLACE PODCAST

Hello guys !!

How is 2019 going so far ?

Well, if you’ve read my other posts you might have noticed that I don’t know how to start but I’m working on that catchphrase thingy…  Anyway, today I want to share my best 2019’s moment with you all and I hope you will be as thrilled as I am. It happened two weeks ago, long story short, I woke up pretty early that day and I was looking for some good Shows to buy on the iTunes Store. I first looked for Charmed but didn’t find it, then I checked Melrose Place and I couldn’t find the Show but there it was: Melrose Place Podcast. OMG, had I ever thought that I could actually listen or find such a Podcast? Absolutely not.

Jenny and Dan Hill are husband and wife who love Melrose Place and you can tell, especially Dan who knows absolutely everything about the characters and more !! I started listening to the first episode and I knew I would love it to the end, I am nowhere near tired of it and I’m having the time of my life, really, I think it’s even better than watching the show itself. I remember the first time I watched the Show, it was 2 years ago because obviously I was born in 1991 so basically, I was a year and a half when it first aired back then. To me, it turned out to be one of the best 90’s Shows ever. I will just speak about the Podcast and I will be posting about the Show later on because there are so much things to say about the characters etc. I’m a huge fan of 90’s shows, it was the best period especially in terms of Fashion. I can’t wait to share more of it with you but for now, let’s focus on the Podcast…

The Podcast

It’s as if you were having a major conversation with your best friend about the latest trend. I love that feeling because I remember when Desperate Housewives was a thing few years ago, I would spend hours commenting, criticizing every single episode with my friends at school and sometimes we would re-watch it and laugh and criticize the exact same thing or some other parts that we missed out. That’s exactly what’s happening here with Jenny and Dan. They are so funny and cute at the same time, I mean it’s the best way to keep a good relationship with your husband, they’re like the best of friends. I don’t think anybody could do better than them on commenting Melrose Place. 

It’s funny, sarcastic, true, they know how to dwell on the abnormal hidden behavior, the thing you won’t necessarily notice while watching the show. For instance, Billy is one of the main characters and he lives with Alison (another main character). Honestly, he is not a hottie I could agree with that but I didn’t realize how they were trying so hard to make him seem like one, but Dan pointed it out: he is topless on every episode showing his muscles. Then there’s the fact that at the beginning of the show, he has different jobs on every new episode, showing the fact that he is unreliable, immature and so wishy washy. It’s really difficult to concentrate on each character when there is a whole bunch of them. I personally tend to concentrate on the most interesting story-lines so I don’t think much of the characters. But I might watch the show again so that I can check the details mentioned by Dan and Jenny. I also love it when they give their opinions and you can feel the love or the hate towards some characters, especially Billy, I laugh so hard when Dan starts raging on him. I can’t wait to listen to further episodes and since I know the show, I just can’t wait to hear their comments on the hot topics: cheating, cat-fights, weddings, divorces…

I’ve been laughing all the way to work, on the train, the metro and it’s worth the while so I wanted to share this information with you guys. You should definitely download this Podcast, you won’t be disappointed. If you’re a fan, it would be fun walking down memory lane and if you’re not, well, you will learn a whole bunch of new expressions and vocabularies to make your English sound more natural.

 

Story of Yanxi Palace 延禧攻略

Release date: July 7, 2018

70 épisodes

Main lead

Synopsis

L’histoire se passe durant la 6e année du règne de l’empereur Qian Long (Dynastie Qing 18e siècle). Wei Yingluo, une jeune fille issue d’une famille peu aisée décide de rentrer au Palais comme servante pour enquêter sur la mort de sa grande-soeur qui était elle aussi servante. Elle a été violée, assassinée et l’affaire a été masquée car c’était l’oeuvre d’un membre de la famille royale.

Yingluo commence en tant brodeuse et se fait vite remarquer par son talent et son intelligence. Petit à petit elle gagne les faveurs de l’impératrice qui la prend comme servante et la protège envers et contre tout. Elles deviennent très proches et l’impératrice l’aide même à venger sa soeur sans être punie par l’empereur; en effet, celui qui avait violé et tué sa grande-soeur n’était autre que le petit-frère de l’empereur.

Ce n’est que quand elle commence à avoir une relation amoureuse avec le petit-frère de l’impératrice, qui est aussi le bras-droit de l’empereur, Fucha Fuheng, que les problèmes commencent pour notre protagoniste. Tout d’abord, l’empereur va violemment s’opposer à leur union, le forçant à en épouser une autre. Yingluo est dévastée car elle aurait tout fait pour rester avec lui et il l’a lâchement abandonnée, c’est une trahison qu’elle lui fera payer tout au long de la série mais cela n’empêche qu’ils resteront de très bons amis, il continuera à la protéger et à être amoureux d’elle en secret. Après cet épisode, l’impératrice se rend compte que l’empereur est amoureux de Yingluo, mais ce n’est pas réciproque. Elle considère l’impératrice comme sa soeur et ne peut pas se résoudre à partager le même homme avec elle. Yingluo restera aux côtés de l’impératrice pour la protéger contre toutes les attaques auxquelles elle sera confrontée au Palais. Des concubines qui complotent à longueur de temps pour lui ravir sont Trône, jusqu’à assassiner son troisième enfant, ce qui lui sera fatale. L’impératrice se donne la mort et Yingluo est anéantie. Elle se donne pour mission de la venger au péril de sa vie, jusqu’à devenir la concubine de l’empereur en obtenant les faveurs de l’impératrice douairière (mère de l’empereur).

Au début, Yingluo ne ressent rien pour l’empereur, elle veut juste venger la mort de l’impératrice et faire payer l’empereur pour tout le mal infligé à cette dernière. Elle décide de prendre un tonic contraceptif pour éviter de tomber enceinte. Du côté de l’empereur c’est totalement l’inverse, il est amoureux d’elle, il lui offre toutes ses faveurs ce qui rend toutes les concubines complètement jalouses. Les complots se succèdent, certains réussissent mais Yingluo arrive à en déjouer la majorité avec l’aide de sas servante et amie Yingyue. Quand l’empereur découvre qu’elle prend un tonic pour ne pas tomber enceinte, il est furieux et la rejette mais au final elle lui avoue ses sentiments et ils se retrouvent plus amoureux que jamais. Ensemble ils ont 4 enfants dont un qui meurt à la naissance.

La nouvelle impératrice essaye en vain de faire tomber Yingluo car elle est jalouse de sa relation avec l’empereur. Elle va jusqu’à s’allier avec le petit-frère de l’empereur pour soulever une rebellion. Le plan échoue. Elle garde néanmoins son titre d’impératrice mais Yingluo devient sa seconde et la remplace dans la gouvernance du harem (cf photo ci-dessous).

img_6648
Wei Yingluo – Imperial Consort

 

Commentaire

C’est la série la plus recherchée sur le net en 2018 et honnêtement 70 épisodes plus tard je n’en reviens toujours pas, je pense qu’il faut que je les regarde encore une fois pour être réellement satisfaite. J’ai tout aimé, des costumes au jeu des acteurs, je n’ai pas été déçue une seule fois et ce qui m’a le plus touché c’est que j’ai pu reconnaître la dynastie. J’ai étudié la civilisation chinoise en option cette année et nous avions parlé des dynasties qui avaient été installées par des puissances étrangères comme les mongols et celle-ci est la Dynastie Qing (à partir de 1644), le dernière. J’ai eu le déclic quand Yingluo est en train de danser avec l’empereur dans son palais et qu’il lui demande qui lui a appris à danser, elle répond que c’est un étranger qui vient de l’occident qui est au palais pour travailler sur les armes à feu. Je me suis rendue compte que la plupart des dramas historiques sont basés sur des faits historiques précis, je suis allée chercher sur Google et dans mon cours pour en avoir la confirmation, j’ai même trouvé les noms des concubines de l’empereur Qianlong – Aisin Gioro Hongli – et de leurs enfants et les véritables noms et prénoms ont été utilisés pour la série. J’étais vraiment impressionnée ! et c’est l’une des choses qui me plaît dans la civilisation chinoise, la précision de leurs archives, ils connaissent très bien leur histoire et la raconte mieux que personne. Bref passons…

JE vais maintenant me concentrer sur la personnalité de Yingluo… Tout comme la plupart des leads, elle est pauvre matériellement parlant mais riche de son courage, son intelligence, son honnêteté, sa simplicité, son humilité bref une personnalité à laquelle tout le monde doit aspirer ! Elle ne recule devant rien et ce qui est fascinant c’est qu’elle a une parfaite compréhension de l’être humain, ce qui lui permet de ne pas se laisser surprendre par les complots. Elle n’a pas eu une enfance facile, sa mère est morte en couche, son père l’a abandonnée, elle a été sauvée et élevée par sa grande-soeur qui lui a été sauvagement enlevée. La vie ne lui a pas fait de cadeau et elle est écoeurée par l’action de ces puissants qui s’en tirent toujours même après avoir commis les actes les plus barbares. J’aime le fait qu’elle ne se laisse pas impressionner par les statuts, que ce soit l’impératrice ou l’empereur, elle dit toujours haut et fort ce qu’elle pense sans se soucier des conséquences. En un mot, elle n’a peur de rien ni de personne. Sa plus grande force est en elle, elle ne compte sur personne… Et ça c’est ce qui attire l’empereur au fond, elle n’a pas besoin de comploter ni de trop en faire, elle reste juste elle-même. J’ai bien aimé le conseil qu’elle donne à la dernière impératrice qui essaye de l’évincer à tout prix, quand elle lui demande comment elle a fait pour que l’empereur tombe amoureux d’elle, Yingluo lui fait comprendre qu’elle ne lui a jamais dit ce qu’elle ressent réellement. En gros, elle ne lui a jamais dit “je t’aime”. C’est quelque chose à retenir, parce que quand les gens savent ce que vous ressentez pour eux, ils vous prennent pour acquis et se servent de vous. Surtout dans ce monde d’hypocrites, c’est bien de garder une part de mystère…

C’est exactement le genre de caractère et de personnage que j’aime retrouver dans une série ou un drama et il n’y a que les chinois qui peuvent offrir un sans faute dans ce domaine. Wei Yingluo est une inspiration pour nous tous. Pour moi, c’est ça une vraie féministe.

Je mets un 10/10 à la série, c’est un sans faute, je le recommande !

 

NATIONS NEGRES ET CULTURES

Fiche de lecture

Quelques citations de l’auteur…

Le Nègre ignore que ses ancêtres, qui se sont adaptés aux conditions matérielles de la vallée du Nil, sont les plus anciens guides de l’Humanité dans la voie de la civilisation ; que ce sont eux qui ont créé les Arts, la religion (en particulier le monothéisme), la littérature, les premiers systèmes philosophiques, l’écriture, les sciences exactes (physique, mathématiques, mécanique, astronomie, calendrier…), la médecine, l’architecture, l’agriculture, etc. à une époque où le reste de la Terre (Asie, Europe : Grèce, Rome…) était plongé dans la barbarie.

Cheikh Anta Diop,
Alerte sous les tropiques, Présence Africaine 2006

Dans le livre Histoire Générale de l’Afrique (Tome II) page 72, Diop écrit en conclusion:

“Cette étude oblige à réécrire l’histoire universelle dans une perspective plus scientifique en tenant compte de la composante négro-africaine qui fut longtemps prépondérante. Elle rend désormais possible la constitution d’un corps de sciences humaines négro-africaines qui s’appuie sur des bases historiques solides au lieu d’en rester à l’état d’hypothèses. Enfin, s’il est vrai que seule la vérité est révolutionnaire, on peut ajouter que seul le rapprochement opéré sur la base de la vérité est durable; on ne sert pas la cause du progrès humain en jetant un voile pudique sur les faits. La redécouverte du vrai passé des peuples africains doit contribuer non pas à les éloigner les uns des autres, mais à les unir dans la plénitude, à les cimenter du nord au sud du continent pour les rendre aptes à accomplir ensemble une nouvelle mission historique pour le plus grand bien de l’humanité et cela est conforme à l’idéal de l’UNESCO. “

Résumé: 

Avec plusieurs décennies de recul on s’aperçoit que les grands thèmes développés dans Nations nègres et Culture, non seulement n’ont pas vieilli, mais sont maintenant accueillis et discutés comme des vérité scientifiques, alors qu’à l’époque ces idées paraissaient révolutionnaires.

L’indépendance de l’Afrique, la création d’un Etat fédéral continental africain, l’origine africaine et négroïde de l’humanité et de la civilisation, l’origine nègre de la civilisation égypto-nubienne, l’identification des grands courants migratoires et la formation des ethnies africaines, etc. Tels sont quelques thèmes principaux, toujours d’une grande actualité, explorés par Cheikh Anta Diop, l’historien africain le plus considérable de ce temps.